Ready Player One

À l’occasion de la sortie du nouveau film signé Spielberg, l’équipe de Bou’feyder a voulu partager ses impressions sur ce film tant pébliscité.

À l’aube des années 2045, le monde est au bord du chaos, alors les êtres humains se réfugient dans un monde virtuel : l’OASIS créé par un certain James Hallyday. Avant sa mort, celui-ci décide de léguer son immense fortune à quiconque découvrira l’œuf de Pâques numérique qu’il a pris soin de dissimuler dans l’OASIS. L’appât du gain provoque une compétition planétaire. Le héros principale, un jeune homme du genre geek va alors s’enrôler dans une aventure mystérieuse…

Pour le casting, Steven Spielberg a choisi des acteurs n’ayant jamais joué ensemble, mais cela n’est pas un inconvénient, le jeu de ces acteurs est bons. J’aimerais rendre hommage à une actrice Lena Waith  faisant partit des protagonistes de l’histoire, car elle est la première femme noire à être nommée et à remporter un prix au Emmy Awards, dans sa catégorie. Elle est aussi la première actrice lesbienne à être récompensée.

Recentrons nous sur le film, Nos avis sont mitigés de nombreux mots sont revenus sur la description de celui-ci tels que « stéréotype », »société », »geek »…

Quelques avis :

« […] Aujourd’hui, les jeux-vidéos représentent un passe-temps énorme pour les jeunes, mais aussi pour les adultes. Cette évolution de graphisme qui a débuté sur une base moins pixelisée devient de plus en plus « réaliste » à tel point que le virtuel peut prendre le pas sur le réel […]le virtuel peut-il remplacer le réel ? Les relations sociales, se trouvent-elles coincées entre ces deux dimensions ? Pour cette trame narrative, le film est bien pensé et réfléchi… » K. M

« C’est un film qui me fait penser à un film crée par Disney Channel. De part son happy-end, l’histoire d’amour, l’action. Je suis légèrement déçu que Steven Spielberg n’ai pas été plus original » C.

« Un film très réussi surtout sur le graphisme, le coté science-fiction est très bien réalisée. De nombreux clins d’œils à tous ces jeux-vidéos et films mythiques comme le T-Rex de Jurassic Park, la DeLorean de retour vers le futur et tant d’autres, je recommande!  » W.

Avec ce film,Steven Spielberg signe, ici, peut-être son oeuvre-testament malgré cela il n’a plus rien à prouver. Les morales que l’on pourrait trouver seraient que la réalité peut être décevante, mais mieux vaut la prendre à bras-le-corps ainsi qu’il faut se méfier de l’évolution constante du virtuel et que l’amitié , l’amour enfin les relations humaines restent primordiales.

L’équipe Boufeyder Kristen.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :